mercredi 11 avril 2012

Saçkes et al. (2011). Le développement des compétences d'utilisation d'un ordinateur chez les enfants de 2 à 8 ans

Votre avis :  
Quand apprend-on à utiliser un ordinateur ? Est-on tous égaux face à l'utilisation de l'ordinateur ? Est-ce que les enfants peuvent utiliser un ordinateur sans mal ? Que faire pour les aider ? Cette étude montre que le sexe n'a que peu d'influence, par contre, le niveau social et la présence d'un ordinateur à l'école et chez soi a une grande influence sur les capacités futures à utiliser un ordinateur.

Entre 1980 et 2000, le nombre d'ordinateur par famille était passé à 1 sur 4. Depuis, bien sûr, cela a encore augmenté, et presque personne n'a plus d'ordinateur dans nos sociétés occidentalisées. De nombreuses études ont montré les avantages de l'utilisation d'un ordinateur sur l'éducation ou sur le développement des compétences annexes : flexibilité mentale, dextérité motrice, etc. Avant d'utiliser l'ordinateur pour les matières comme les mathématiques ou les langues, il y a également une grande attente des parents et des employeurs sur les compétences d'utilisation d'un ordinateur en elles-même, il est donc important de savoir comment on développe ces compétences demandées. 
Les enfants n'ont pas forcément besoin de l'aide d'une tierce personne pour apprendre à utiliser un ordinateur. Dès 5 ans, ils savent par exemple utiliser la souris, même si personne dans la famille ne sait utiliser d'ordinateur. 
Les enfants n'ont pas tous le même accès aux ordinateurs, que ce soit chez eux ou à l'école. Bien sûr, cet accès est déterminé en grande partie par la catégorie socio-professionnelle des familles (40% de variance expliquée). En conséquence, un enfant issu d'une famille pauvre aura moins de chance d'avoir déjà vu un ordinateur avant d'entrer à l'école, où, s'il est également dans une école pauvre, il n'est pas obligatoire qu'il en voit également.
On voit qu'un enfant qui est d'une catégorie socio-professionnelle pauvre va avoir des compétences de bases, en entrant à deux ans en maternelle, inférieures à ceux qui sont d'une catégorie socio-professionnelle supérieure, et ont donc un ordinateur chez eux. Or la catégorie socio-professionnelle, la présence en elle même d'un ordinateur à la maison permet de prédire les compétences qu'ont les enfants à l'entrée en maternelle. 
Avec l'entrée à l'école, et l'accès à d'éventuels ordinateurs en classe, on a pu observer une amélioration des compétences d'utilisation de l'ordinateur entre 2 ans et 8 ans. Fait intéressant, ceux qui sont d'une catégorie socio-professionnelle qui leur empêche d'accéder à l'ordinateur peuvent encore, à cet âge là, rattraper l'avantage initial des enfants plus avantagés, et arriver à être aussi compétents. 
Le sexe de l'enfant joue légèrement pour les compétences avant d'entrer à l'école, où les garçons sont légèrement meilleurs, mais les filles profitant mieux de la présence de l'ordinateur, rattrapent leur retard très vite. 

Pour ceux à qui cela parle, voici les chiffres de corrélations, expliquant l'influence des divers éléments (genre, catégorie socio-professionnelle (SES), la présence d'ordinateur à la maison, la présence d'ordinateur à l'école). Noter que ces statistiques ont été effectuées sur un panel de plus de 8000 enfants, et qu'elles sont basées sur les analyses des enseignants à propos des compétences des enfants, pas d'une mesure directe de leurs compétences. 


Il est donc important de donner aux enfants la possibilité d'accéder aux ordinateurs dès la maternelle, que ce soit chez eux ou à l'école si on veut qu'à 8 ans, chacun soit sur un pied d'égalité sur ses compétences à utiliser un ordinateur et puisse en profiter pour apprendre. Il est important également d'enlever les préjugés comme quoi les filles sont moins aptes à utiliser l'ordinateur, car cette différence est faible, et présente seulement à 2 ans. 
Nous pouvons néanmoins questionner l'éthique qu'il y aurait à mettre un enfant de 2 ans devant un ordinateur, mais bien sûr, ceci est une autre histoire...


Source : Saçkes, M., Trundle, K. C., & Bell, R. L. (2011). Young children’s computer skills development from kindergarten to third grade. Computers & Education, 57, 1698–1704

--------------------
A lire également à propos de l'apprentissage des enfants :
Tillmann et Lalitte (2005). Apprendre la musique : perspectives sur l’apprentissage implicite de la musique et ses implications pédagogiques
Crone & al. (2006). Dévelopement neurocognitif de l’habilité à manipuler l’information en mémoire de travail. Safran, J. R. & al. (1996). L'apprentissage statistique des bébés de huit mois

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire